À partir du samedi 13 février le Musée de l’Hospice Saint-Roch ouvre son parc de sculpture et les salles consacrées à l’art contemporain.

André LAIGNEL avec Patrice MOREAU, Conservateur du musée

« Redonner à chacun des espaces de libertés et d’humanité »

« Parce que les Musées sont des lieux de culture essentiels ; parce que les Musées sont des lieux ou le risque de contamination est le plus faible ; des lieux dans lesquels on ne mange pas, ne boit pas, ne fume pas, ou l’on est invité à ne pas toucher… leur fermeture permanente et totale est devenue manifestement disproportionnée.

La fermeture des lieux de culture, ainsi que l’a exprimé le Conseil d’Etat, est une atteinte grave à « la liberté d’expression et de libre communication des idées »,  « à la liberté de création artistique », et à « la liberté d’accès aux œuvres culturelles ».

Pour mettre fin à cette situation, j’ai décidé la réouverture du Musée de l’Hospice St Roch à Issoudun. 

         Cette décision prend effet samedi 13 février à 10 heures.

En cela je ne fais que suivre nombre d’exemples illustres dans des pays voisins : on peut aller au Prado à Madrid, au Musée Hergé à Bruxelles, aux Offices à Florence, à la Villa Vauban à Luxembourg, au musée du Vatican…

Par ailleurs, le « principe d’égalité de traitement », si important dans le droit français est manifestement bafoué : les Médiathèques sont heureusement ouvertes, les supermarchés ou les églises également, mais aussi les galeries d’art !  Et que dire des indispensables transports en commun ! Comprenne qui pourra, à moins que pour certains la culture ne soit que superflue !

Bien au contraire, pour nous la culture est inhérente à la nature humaine ; elle  est la  voie privilégiée pour accéder à toutes les formes de beauté ; elle est fondamentale pour la construction de chaque Etre à qui elle donne, quelle que soit sa forme, ce supplément de réflexion, de sensibilité et d’intelligence qui fait de chacun de nous un Etre à part.

La réouverture du Musée Saint-Roch se fera pour que chacun puisse y puiser ce qui l’attire et l’enrichit

Elle se fera selon un protocole sanitaire renforcé

Seront ouverts :

  • Les galeries contemporaines du Musée
  • Le Parc de sculpture, qui l’était déjà antérieurement.

Les salles anciennes, plus étroites et imbriquées, resteront dans un premier temps fermées.

La limite de fréquentation simultanée est fixée à 30 m2 par personne, c’est-à-dire trois fois ce qui est exigé actuellement dans les lieux autorisés ; les gestes barrières seront bien entendu mis en œuvre dans le cadre des obligations de droit commun. 

Donner ainsi à la culture ses nécessaires espaces de libertés et aux Citoyens le libre accès à la beauté et à la part du rêve, relève d’une tâche essentielle que doit mettre en œuvre un Maire pour le bien-être de ses concitoyens.

Telles sont les motivations d’intérêt général qui, en ce domaine, en ce lieu et en ce temps, légitiment mon action.

J’invite les habitants de notre Département, de notre Région et au-delà, à profiter de ces espaces de liberté que rien ni personne ne devrait pouvoir restreindre dès lors que les élémentaires et nécessaires précautions sont mises en œuvre.

Croire que ce qui était supportable en 2020 le serait encore en 2021 est illusoire. Croire  que c’est par une restriction des libertés, aggravée chaque semaine, que l’on vaincra la pandémie, est au mieux une paresse intellectuelle, au pire une stratégie.

Il est temps de substituer, aux décisions générales (et souvent aveugles) de contraintes, des analyses de proximité. Il est indispensable de tenir compte de la réalité du terrain, de ses spécificités, mais aussi de ses potentialités.

Bref, il est temps d’opposer à l’esprit de système actuellement en vigueur, l’esprit de finesse. « 

André LAIGNEL
Maire d’Issoudun
Président de l’Établissement Public de Coopération Culturelle d’Issoudun
Premier vice-Président délégué de l’association des Maires de France


Ouverture du Musée et du Parc de Sculptures
Du mercredi au vendredi : 14h-17h30
Samedi et dimanche : 10h-12h / 14h-17h3O


Maria Papa Rostrowska

Prolongation de l’exposition consacré à Maria Papa Rostrowska, une sculptrice au cœur de la Nouvelle École de Paris. 70 sculptures en marbre, terre cuite et bronze côtoient des peintures d’artistes majeures de son temps (Jean Arp, Serge Poliakoff, Émile Gilioli, Olivier Debré, Jean Pons, Estève,…).
Jusqu’au 2 mai

Wendy Vachal, structure de l’instable

Accueillie en résidence à Issoudun l’année dernière à Issoudun, Wendy Vachal présente ses différentes créations : dessins, installations, sculptures en plâtres…
13 février > 9 mai

Nature-Sculptures

Une sélection d’œuvres issues des collections du musée liées à la nature.

Parc de Sculptures : nouvelle installation

Une nouvelle œuvre vient de rejoindre le parc : le Cercle Carrée de Marta Pan

Français FR English EN Deutsch DE Español ES