La Ville d’Issoudun a rendu hommage à Simone Iff (1924-2014) à travers le dévoilement de la plaque de la rue qui porte maintenant son nom dans la zone d’activités commerciales des Coinchettes.

Le dévoilement de la plaque a été suivi de la signature du renforcement partenarial entre le Planning Familial et le LIPPI (Lieu d’Information et de Prévention du Pays d’Issoudun) en présence de Sarah Durocher, co-présidente du Mouvement français pour le Planning familial, de la fille de Simone Iff, Katherine Iff, de son fils Patrick Iff et de sa belle-fille Anne Iff.

Après Paris, Nantes et Lyon, Issoudun est la quatrième ville en France et la première en région Centre-Val de Loire à rendre hommage à Simone Iff. Nous nous inscrivons ainsi pleinement dans la poursuite de l’action de celle qui fut la co-fondatrice du Mouvement français pour le Planning familial, militante pour le droit à l’avortement engagée au côté des signataires du Manifeste des 343 en 1971.

50 ans plus tard, ce que nous croyions acquis est à nouveau menacé un peu partout dans le monde et jusque dans notre propre pays. Ce qui ne devrait donc être qu’un hommage se transforme en un appel à la vigilance et à la poursuite du combat pour le progrès et le Droit des Femmes.

Comme le disait Anne-Cécile Mailfert, présidente de la Fondation des Femmes, dans sa Lettre à Simone Iff, diffusée sur France Inter le vendredi 10 septembre 2021 : « Simone, Iff, tu es l’autre Simone, sans qui Veil n’aurait pas fait sa loi, sans qui Beauvoir ne serait restée que des mots, la Simone dont on ne parle pourtant pas. »*

C’est cette femme que nous mettons à l’honneur aujourd’hui à Issoudun et dont nous inscrivons le nom dans la liste de nos rues, où elle rejoint notamment Simone de Beauvoir.

Français FR English EN Deutsch DE Español ES