Chargement Évènements

« Tous les Évènements

WENDY VACHAL

13 février - 9 mai

WENDY VACHAL
Structures de l’instable

Accueillie en résidence à Issoudun l’année dernière, Wendy Vachal a été invitée à présenter au musée ses différentes créations : dessins, installations, sculptures en plâtre.
(…) L’œuvre de Wendy Vachal ne relèverait pas seulement de l’histoire de l’art, mais la mécanique des solides et des fluides, quelque chose de l’ordre du monde, entre chaos organisé et structures fractales. En ce sens, son travail explorerait alors les possibles interactions entre les éléments, et les possibles états de la matière, dans ce qu’elle a de plus physique (masse, poids, dureté, plasticité) et de plus immatériel (ondes, lumière, couleur, impression, sensation). – Extrait de texte de Frédéric Mathieu, janvier 2020
■ Exposition du 13 février au 9 mai 2021 – Musée de l’Hospice Saint-Roch

Légende photo : Wendy Vachal – Rayons de pluie – 2020

 

NATURE-SCULPTURES
Acquisitions récentes

L’exposition propose une sélection d’œuvres des collections du musée, liées à la nature, d’artistes présents dans le parc de sculptures inauguré en 2020, afin d’apporter une approche complémentaire de leur œuvre.
Leur composition privilégie l’usage de matériaux d’origine végétale (Daniel Nadaud, Piera Rosi), ou minérale (Yolande Fièvre), interroge l’origine de la création du monde et du vivant : Les sphères d’Anita Tullio, Fleur rouge de Vincent Batbedat, Toile d’araignée de Vincent Mauger ; parfois symbolique de l’espace du jardin, comme Le portique de Nicolas Hérubel, elles sont aussi une hommage et culte à la nature tels Les reliquaires de Marie-Thérèse Thiébaut et Totems d’Anton Prinner.

Nouvelles œuvres à découvrir en 2021 :
– Vincent BATBEDAT, Fleur rouge, 1988. Grès rose. 140 x 140 x 20 cm
– Anita TULLIO, Triptyque, sans titre, 1993. 3 panneaux de 150 x 80 cm, Céramique, verre, sable.
– Nicolas HÉRUBEL, 59,5. Entre simple et double principe de précaution, à chacun son profil (Nous sommes tous des funambules), 2019 installation octobre 2020. Collage, acier, loupe, tapis de sol, portique.

■ Exposition jusqu’au 30 décembre 2021 – Musée de l’Hospice Saint-Roch

 

MARIA PAPA ROSTKOWSKA
Une sculptrice au cœur de la Nouvelle École de Paris

Après avoir inauguré son Parc de sculptures dans lequel sont rassemblés des œuvres d’artistes du XXe et XXIe siècle, et notamment une sculpture en marbre blanc de Maria Papa Rostkowska (1923-2008), le musée de l’Hospice Saint-Roch consacre une exposition à cette sculptrice d’origine polonaise, italienne de nationalité mais résolument française de cœur.

Cette exposition rétrospective qui rassemble plus de 70 sculptures en marbre, terre cuite et bronze de cette artiste qui a fait de la sculpture, en taille directe, son combat intime. Cette exposition permet également de révéler le parcours d’une artiste européenne avant l’heure ayant côtoyé les artistes majeurs de son temps (Jean Arp, Serge Poliakoff, Émile Gilioli, Olivier Debré, Jean Pons, Antoni Clavé, Roger-Edgar Gillet, Wifredo Lam…).

La vidéo de l’exposition : https://youtu.be/msto7oWwSx4

■ Exposition jusqu’au 2 mai 2021 (musée fermée le samedi 1er mai)Musée de l’Hospice Saint-Roch

 

PARC DE SCULPTURES : Nouvelle installation
Inauguré le 8 février 2020, le Parc de sculptures présente sur 5000 m², 18 artistes des XXe et XXIe siècles. Le parc accueille cette année une nouvelle sculpture, « Cercle Carré » (2000), en inox de 226 x 226 x 50cm, ex. 2/3, réalisée par l’artiste française d’origine hongroise, de renommée internationale, Marta PAN (1923-2008), grâce au don remarquable de Florence et Daniel Guerlain.
Ouvert aux horaires d’ouverture du musée de l’Hospice Saint-Roch

 

Salle Cécile REIMS – Fred DEUX, Nouvel accrochage
La salle permanente dédiée au couple d’artistes Cécile Reims-Fred Deux fait l’objet, comme chaque année, d’un nouvel accrochage. Les œuvres choisies révèlent le travail de graveur d’interprétation de Cécile Reims (1927-18 juillet 2020) avec notamment la série « Les Marionnettes » de Hans Bellmer.
Aux côtés du dernier recueil de Cécile Reims « D’un lointain passé » réalisé en 2017, figure notamment de Fred Deux, « Anagramme ou Le Mandala », parmi les plus grands dessins de l’artiste (207 x 134 cm).

Détails

Début :
13 février
Fin :
9 mai
Catégorie d’Évènement :

Lieu

Musée de l’Hospice Saint-Roch
Rue de l'Hospice Saint-Roch
ISSOUDUN, 36100 France
+ Google Map
Téléphone :
02 54 21 01 76
Français FR English EN Deutsch DE Español ES