Chargement Évènements

« Tous les Évènements

VIGNES ET VIGNERONS D’ICI

19 juin - 18 septembre

Des vignes autour d’Issoudun ? Difficile à imaginer aujourd’hui. Une exposition à la Médiathèque revient sur ce passé oublié.

Télécharger le programme complet.

À partir du 19 juin, l’exposition Vignes et vignerons d’ici revient sur l’histoire et la mémoire d’un terroir, d’un paysage, façonnés par la culture de la vigne et le tempérament de ses vignerons, ceux que l’on appelle encore « les macabés ». Il y a plus d’un siècle, celui qui quittait la ville d’Issoudun par Saint-Denis ou même par la route de Saint-Aoustrille, ne voyait que des vignes à perte de vue.

Folklore local
Les maisons de vignerons sont encore bien présentes dans les rues d’Issoudun, et leurs caves aux ouvertures rectangulaires et arrondies au sommet, fermées par une grille, encore très nombreuses. Les pierriers dans la campagne alentour sont encore repérables comme dans le Bois du Roi et sur la commune de Lizeray.
La vigne est à l’origine d’un folklore local, qui rythmait l’année : les vendanges, la pesée des vins à la fin de l’automne, la Saint-Vincent en janvier, la Saint-Abdon en juillet, les cavalcades de Chinault. Les outils et notamment « le gouet, le fersoué, le bigot », que nombre de locaux conservent encore, sont autant de témoignages de l’importance de la vigne dans la région d’Issoudun.

Des vignes et des hommes
Cette exposition évoque aussi les pépinières et les apports de la science, le Genouillet et les plants hybrides américains, la vigne conservatoire, le rôle de la Société vigneronne depuis 1864 et celui de ces techniciens ; et en exergue, le rôle majeur de Paul Dufour qui permit la renaissance du vignoble local et la transmission d’un savoir-faire ancestral. Le Centre de la Mémoire, sur l’initiative et avec la collaboration de l’Association de la Mémoire Bordoise et de la Société vigneronne, rend un hommage à cet homme qui fut un visionnaire et dont les mots de Jacques Aubourg pourraient être les siens, tant ils représentent son action et son état d’esprit « Dans notre passé se niche une partie de notre avenir. »
Des vignerons et des hommes l’ont bien compris après lui ; des passionnés du terroir et de la tradition comme fut Marcel Suhard et comme le sont Pascal Pauvrehomme et bien d’autres qui l’ont accompagné dans la réimplantation du Genouillet et poursuivent son œuvre.

Exposition à la médiathèque Albert-Camus
Du 19 juin au 18 septembre

Détails

Début :
19 juin
Fin :
18 septembre
Catégories d’évènement:
,

Lieu

Médiathèque
Avenue de Bel-Air
ISSOUDUN, 36100 France
+ Google Map
Téléphone :
02 54 21 61 43
Site Web :
http://www.mediatheque.issoudun.fr/
Français FR English EN Deutsch DE Español ES