Tourisme à IssoudunTourism in Issoudun

Accueil / Les projets / Plan Paysage

Les projets

Plan Paysage

La gestion différenciée des espaces verts

Dans  le cadre de son Agenda 21,  la Ville d’Issoudun a mis en place un Plan Paysage. Il définit une stratégie de gestion durable des espaces publics de la Ville et élabore des propositions d’aménagement pour les prochaines années.
La gestion différenciée des espaces verts conduit à adopter des méthodes d’intervention différentes en fonction des sites. Les méthodes et les fréquences d’entretien sont adaptées à chaque environnement dans un souci à la fois écologique et économique.

Les espaces de prestiges

Espaces symboliques, abords de bâtiments publics : très soignés, fleurissement permanent et sophistiqué.

Espaces verts très fleuris, très travaillés. Ex: topiaires, parterres, bacs fleuris...

Le jardinier montre son savoir-faire horticole, sa technicité.
Propreté des lieux. Intervention très régulière (1 à 2 fois par semaine). Les plantes spontanées sont éliminées. Arrosage en été.

Les parcs et jardins

Squares, jardins, parcs, abords des groupes scolaires, aires sportives: palette végétale horticole, fleurissement ponctuel.Lieux permettant de nombreux usages, espaces plantés d’arbres, arbustes et vivaces.

 Le jardinier maîtrise le végétal sans le dominer. Tontes régulières des pelouses, arrosage d’appoint en été. Suivi phytosanitaire des arbres, ramassage régulier des feuilles.

Les espaces d'accompagnement

Entrées de ville, abords de zones d’activités, bordures de voies : il s’agit de lieux fonctionnels, d’espaces disséminés dans la ville et peu pratiqués pour eux-mêmes. Le fleurissement est moins sophistiqué.

 

La flore spontanée peut être encouragée. Pas d’arrosage.

Les espaces rustiques et naturels

Abords du camping, de la rivière forcée, avenue de Frapesle, Chinault : il s’agit des paysages ruraux d’Issoudun, espaces de promenade champêtre où les herbacées et les arbustes spontanés sont très présents.
Taille paysagère et entretien des chemins.


Prairies, forêts, plantes sauvages, essentiellement le long de la Théols : une biodiversité naturelle importante, éventuellement favorisée par le travail du jardinier. Élagage et nettoyage si besoin.

 

Pratiques écologiques

  • Limitation de l’arrosage et mise en place du goutte-à-goutte.
  • Utilisation raisonnée des produits phytosanitaires.
  • Développement de la Protection Biologique Intégrée (utilisation d’insectes auxiliaires contre les ravageurs) dans les serres.
  • Développement de la tonte tardive pour protéger la biodiversité.
  • Pose de pièges à phéromones pour la mineuse du marronnier, place de la Croix-de-Pierre.
  • Utilisation de godet en tourbes pour la production de certaines plantes.

Nous contacter |Espace presse |Liens |Rss |

© Ville d'Issoudun 2010 |Crédits|Mentions légales