Tourisme à IssoudunTourism in Issoudun

Accueil / Actualité / Nouvelles responsabilités pour A. Laignel

Actualité

Nouvelles responsabilités pour A. Laignel

Nouvelles responsabilités pour A. Laignel

Le maire d'Issoudun préside le Conseil d’orientation de l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales.

Mardi 18 octobre André Laignel a installé le conseil d’orientation de l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales aux côtés de Jean-Michel Baylet, Ministre de l’Aménagement du territoire, de la Ruralité et des Collectivités territoriales et Christian Eckert, Secrétaire d’État auprès du ministre de l'Economie et des Finances, chargé du Budget.

Dans un communiqué de presse, le maire d'Issoudun estime que "cette instance était particulièrement attendue par l’ensemble des élus locaux. Sa mise en place rapide avait d’ailleurs été annoncée par le Président de la République lors du dernier Congrès des maires.

Conformément à mes préconisations, le conseil d’orientation, chargé de piloter les travaux de l’Observatoire, est composé de 10 représentants des élus locaux, issus du Comité des finances locales (CFL). J’ai tenu à ce que ces membres représentent à la fois une stricte parité politique et toute la diversité démographique de nos collectivités territoriales. En plus du Président du CFL, qui siège de droit, le conseil d’orientation compte 5 membres de l’administration, issus des ministères directement concernés par les travaux de l’Observatoire.


En ce qui concerne les missions de l’Observatoire, elles découlent directement de l’article 113 de la loi NOTRe qui charge l’Observatoire de collecter et d’organiser toutes les données portant sur la gestion des collectivités dans le but de coproduire des études. Ce principe de co-production de données objectives par l’Etat et le monde local est au cœur même de la mission de l’Observatoire des finances et de la gestion publique locales.

Je l’ai rappelé avec force ce matin : la réussite de ce nouvel outil au service d’une action publique efficace repose à la fois sur le respect de son autonomie et le maintien d’un dialogue sincère entre tous les acteurs impliqués.
J’ai l’espoir que cet Observatoire va nous permettre d’inaugurer de nouvelles relations entre l’Etat et les collectivités territoriales, caractérisées par un lien de confiance puissant. Il est temps de dépasser nos divergences pour entrer pleinement dans l’ère de l’intelligence collective.

Afin de commencer au plus vite nos travaux, j’ai demandé à l’ensemble des membres du conseil d’orientation de me transmettre dans les 15 jours leurs préconisations sur la composition du comité technique et scientifique, placé auprès du conseil d’orientation, et le programme de travail des prochains mois. "

Nous contacter |Espace presse |Liens |Rss |

© Ville d'Issoudun 2010 |Crédits|Mentions légales